Volume XXV Numéro 13, 29 MARS 1999
14/09/98 29/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

La maîtrise en sciences de l'environnement fête ses 25 ans

L'incontournable internationalisation de l'Université




SOMMAIRE DU NUMÉRO


Arts et Éducation
Quatre candidats aux postes de doyens


Des recherches majeures La genèse des langues créoles

Les réseaux d'égouts: un rôle clé dans l'urbanisation

Financement de la recherche universitaire
L'écart Canada / États-Unis atteint des proportions record


Communication
Séminaires et échanges


Quebec a Catalunya
Présence imposante de l'UQAM


Formation en environnement
Défis et enjeux actuels


Prix en marketing social

Appel de candidatures Concours en technologie

Les retraités créent un fonds de bourses

Réinvestir dans l'éducation
Les étudiants de l'UQAM manifestent!

Prix du meilleur plaideur

Travail et santé
Prix d'excellence


Titres d'ici

SOUTENANCES DE THÈSE

Réinvestir dans l'éducation

Les étudiants de l'UQAM manifestent!

Le 24 mars dernier, les étudiants de l'UQAM, membres de l'Association étudiante des secteurs sciences humaines, arts, lettres et communications (AGESSHALCUQAM), de l'Association des étudiants du secteur de l'éducation (ADEESE) et ceux de l'Association étudiante du Secteur des sciences (AESS) ont participé à la Marche pour l'éducation qui était organisée par les associations étudiantes du Québec. Celles-ci réclament, notamment, un réinvestissement massif de fonds publics dans le réseau de l'éducation postsecondaire, ainsi que dans le système d'aide financière québécois, et sans que cela se fasse au détriment des autres programmes sociaux.

La manifestation était aussi appuyée par les membres de l'Asso- ciation étudiante de l'École des sciences de la gestion (AEESG). Enfin, les revendications étudiantes ont reçu l'appui du SCCUQ, du SPUQ et du SEUQAM. Selon François Robert, responsable général de l'AGESSHALC UQAM, le gouvernement doit investir de l'argent neuf dans l'éducation, bonifier le système des prêts et bourses et conclure une entente avec Ottawa afin de permettre un transfert de l'argent de la Fondation du millénaire dans le système québécois d'aide financière. Les étudiants se plaignent également que les bibliothèques soient de plus en plus désuètes et inefficaces, que les laboratoires d'informatique soient en nombre insuffisant et que les budgets affectés aux ressources des différents programmes soient décroissants ou gelés.