Volume XXV Numéro 8, 18 janvier 1999
14/09/98 28/09/98 12/10/98 26/10/98 9/11/98 23/11/98 07/12/98
18/01/99 01/02/99 15/02/99 01/03/99 15/03/99 29/03/99 12/04/99
LA UNE

Création du bureau des études

Communiquer en temps de crise

Recherche et partenariats: quels enjeux?

SOMMAIRE DU NUMÉRO

Prix Orange au Complexe des sciences

Pour aider les victimes de Mitch

Gaël Texier et la Bourse Yvan Cournoyer

Plus de 100 bourses

Le savoir biomédical entre laboratoire et clinique

Adaptation scolaire et sociale: nouveau site Web

Conférences de la Chaire Bombardier

Prix du coopérateur de l'année 1998

Don du SEUQAM

VITE LU

Avis de scrutin

Les lauréats du TOXEN

Financement de stages à l'étranger

Le GREFI remet 40 000$ en bourses

Esquisses en danse

Doctorat honorifique à Mikis Theodorakis

Subvention d'une fondation privée

Formule majeures/mineures

Réforme de programmes en études urbaines

Une rousse à la rescousse d'un chevalier !

Titres d'ici

SOUTENANCES DE THÈSE

Quand l'art rencontre l'anthropologie

Colette Boky au Panthéon canadien de l'art lyrique

Le verglas vu et revu

Rétrospective des travaux de Roger Pfund

Ateliers de théâtre

Colette Boky au Panthéon canadien de l'art lyrique
Les sopranos Clarice Carson et Colette Boky, professeure au département de musique, intronisées au Panthéon canadien de l'art lyrique, entourées de Roger D. Landry, président du conseil d'administration de l'Opéra de Montréal, et de Bernard Uzan, directeur général et artistique de l'Opéra de Montréal.

La célèbre soprano montréalaise Colette Boky, professeure au département de musique et directrice de l'Atelier d'opéra de l'UQAM, de même que la soprano Clarice Carson, ont été intronisées au Panthéon canadien de l'art lyrique, le 13 décembre dernier, à l'occasion du troisième gala-bénéfice de l'Opéra de Montréal. L'événement, qui s'est déroulé à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts devant près de 3 000 amateurs ravis, réunissait plus d'une trentaine d'artistes ainsi que le Choeur de l'Opéra de Montréal, accompagnés par l'Orchestre Métropolitain.

C'est donc sous des airs connus et appréciés du public, tirés entre autres de Aïda, La Bohème, Carmen et La Traviata, que les deux grandes artistes ont fait leur entrée au Panthéon, qui reconnaît la contribution exceptionnelle à l'épanouissement de l'art lyrique au Canada.

Rappelons qu'après avoir débuté sa carrière à l'Opéra de Vienne en 1965 avec les Contes d'Hoffman, Mme Boky a été consacrée vedette internationale en 1967, alors qu'elle faisait ses débuts au Metropolitan Opera de New-York. Elle y tint 25 premiers rôles. Acclamée sur les scènes européenne, américaine et canadienne, Mme Boky a participé à de nombreux concerts lyriques télévisés et radiodiffusés. Parmi les nombreux enregistrements qui ont jalonné sa carrière, celui de Carmen a remporté un Grammy Award. Mme Boky enseigne l'art vocal à l'UQAM depuis 1980. En avril dernier, elle faisait un retour remarqué à l'Opéra de Montréal en interprétant Marcellina dans Le Nozze di Figaro de Mozart.