Volume XXVI Numéro 1, 13 SEPTEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

La Rentrée 1999
Un 30e rendez-vous


L'urgence de comprendre l'océan

Une Faculté de science politique et de droit


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Succès de la mission à bord du Marion-Dufresne
L'urgence de comprendre l'océan


Rentrée 1999
Un 30e rendez-vous


Une réalité unique au Québec
Une Faculté de science politique et de droit est créée


La Fondation dépasse ses objectifs

Un Centre d'études interdisciplinaires Wallonie-Bruxelles à l'UQAM

Processus de sectorisation
Le CA nomme trois doyens


Recommandations de la CUP

La CUP fait le bilan et lance un cri d'alarme

Une pédagogie qui suscite un intérêt croissant

Philippe Séguin invité à l'UQAM

« Il faut défendre l'idée que l'université est un service public ! »

Nomination au Conseil de la Science et de la Technologie

VITE LU

  • Le grand DSA se divise en trois
  • Un étudiant à la maîtrise en kinanthropologie s'illustre
  • Prix Lizette-Gervais


  • COLLOQUES
  • Histoire de la statistique
  • L'État québécois et les universités
  • Malaise dans la clinique


  • La Fondation dépasse ses objectifs
    Première soirée annuelle de la Société des bâtisseurs, un groupe d'appartenance qui réunit les personnes qui ont réalisé un don planifié envers la Fondation. De gauche à droite : le Dr Annie Janvier, Mme Bernadette Janvier, professeure au Département de mathématiques et membre de la Société des bâtisseurs, Mme France Laplante et M. Yvon Pépin, professeur responsable du fonds départemental en chimie de l'UQAM.

    La Fondation de l'UQAM a largement dépassé les objectifs fixés pour la campagne de développement 1998-1999 et le programme de dons planifiés. Ainsi, la campagne de développement, sous la présidence du directeur général de la Société du parc des îles, M. Pierre Bibeau (B.A. Science politique 1977), a recueilli près de 2,6 millions $, soit 185 % de l'objectif fixé. Les montants recueillis par cette campagne sont investis dans le soutien accordé aux étudiants, soit principalement dans le programme de bourses, la bibliothèque virtuelle et le développement scientifique.

    Le président de Sanyo Canada Inc., M. Satoshi Maekawa, remet à la rectrice, Mme Paule Leduc, une plaque soulignant le don de Sanyo à la Fondation de l'UQAM.

    Quant au programme de dons planifiés, Bâtir la tradition, il a permis, au terme de sa deuxième année d'existence, de développer un potentiel de 1 730 000 $, dont 230 000 $ ont déjà été reçus pour financer des projets dirigés directement vers les étudiants. En fait, la quasi totalité des dons planifiés engagés envers la Fondation sont désignés par des bourses d'études. À titre d'exemple, 24 bourses, représentant plus de 10 % de l'ensemble des bourses octroyées en 1998-1999, sont issues de contributions à long terme tels que les legs testamentaires ou les dons d'assurance vie. Par ailleurs, Sanyo Canada a fait don à la Fondation d'un projecteur à cristaux liquides qui sera notamment utilisé dans les programmes reliés aux arts visuels et à l'histoire de l'art. D'une valeur de près de 20 000 $, ce don vient confirmer le partenariat établi entre le Service de l'audiovisuel de l'UQAM et Sanyo Canada en vertu duquel l'Université s'est équipée de 12 projecteurs à haute résolution. Outre son utilisation pour les activités d'enseignement, cette acquisition présente un attrait particulier pour la projection de reproductions d'oeuvres d'art numérisées dont la qualité égale, voire surpasse, celle des diapositives.