Volume XXVI Numéro 1, 13 SEPTEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

La Rentrée 1999
Un 30e rendez-vous


L'urgence de comprendre l'océan

Une Faculté de science politique et de droit


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Succès de la mission à bord du Marion-Dufresne
L'urgence de comprendre l'océan


Rentrée 1999
Un 30e rendez-vous


Une réalité unique au Québec
Une Faculté de science politique et de droit est créée


La Fondation dépasse ses objectifs

Un Centre d'études interdisciplinaires Wallonie-Bruxelles à l'UQAM

Processus de sectorisation
Le CA nomme trois doyens


Recommandations de la CUP

La CUP fait le bilan et lance un cri d'alarme

Une pédagogie qui suscite un intérêt croissant

Philippe Séguin invité à l'UQAM

« Il faut défendre l'idée que l'université est un service public ! »

Nomination au Conseil de la Science et de la Technologie

VITE LU

  • Le grand DSA se divise en trois
  • Un étudiant à la maîtrise en kinanthropologie s'illustre
  • Prix Lizette-Gervais


  • COLLOQUES
  • Histoire de la statistique
  • L'État québécois et les universités
  • Malaise dans la clinique


  • Philippe Séguin invité à l'UQAM

    M. Philippe Séguin, ancien président de l'Assemblée nationale française et chercheur invité à la Chaire Téléglobe Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques.

    L'UQAM accueillait récemment en ses murs une personnalité de marque, à savoir M. Philippe Séguin, ancien président de l'Assemblée nationale française. M. Séguin a en effet accepté de se joindre à la Chaire Téléglobe Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques en qualité de chercheur invité, et ce pour une période d'un an. « Je viens avec beaucoup d'enthousiasme et aussi d'humilité », a déclaré l'homme politique français lors d'une première rencontre avec ses nouveaux collègues de la Chaire, avant de lancer avec humour qu'il s'engageait, pour l'année qui vient, à se plier à la « discipline universitaire » et à laisser de côté ses « envolées lyriques ».

    Outre sa contribution aux travaux de la Chaire, M. Séguin sera appelé à donner des conférences dans le cadre de divers cours de science politique puisque le département concerné le reçoit à titre de professeur visiteur. De toute évidence, les chercheurs, professeurs et étudiants de l'UQAM auront l'occasion, au cours des prochains mois, de profiter de la vaste expérience de cette personnalité de premier plan. Rappelons que M. Séguin occupa, notamment, les fonctions de député des Vosges, maire d'Épinal, ministre des Affaires sociales et de l'Emploi (gouvernement de M. Jacques Chirac) et président du RPR, en plus d'assumer la présidence de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997. Détenteur d'un diplôme d'études supérieures d'histoire, diplômé de l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence, élève de l'École Nationale d'Administration (ENA) et titulaire de deux doctorats honorifiques, Philippe Séguin a aussi publié une dizaine d'ouvrages, dont certains sont le fruit d'une collaboration avec Alain Minc ou Marie-France Garaud.