Volume XXVI Numéro 10, 28 Février 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Création d'un Centre d'études Wallonie-Bruxelles

Une Chaire qui allie science et gestion

Les étudiants débattent, protestent et manifestent


SOMMAIRE DU NUMÉRO

>La rétro le 25 mai !

Un nouveau cadre d'éthique pour la recherche avec des êtres humains

Pour une meilleure intégration, en français, des immigrants

Pour une approche écosystémique de la santé

Préserver la santé des artistes

Don de livres japonais

Premières bourses CN en ergonomie

La Chine intéressée par l'expertise de l'UQAM en &ťacute;cotourisme

Séisme en Colombie

Colloque sur la folie

Deux autres rapports sectoriels de la CUP

  • Éducation physique
  • Administration et économique


  • L'art en cavale

    Un magicien de l'affiche

    École de fouilles

    SOUTENANCES DE THÈSE

    VITE LU
    Colloque sur la folie

    Un colloque interuniversitaire organisé par le Centre d'histoire des régulations sociales (CHRS) aura lieu le 10 mars prochain, à l'UQAM, à la salle D-R200 du pavillon Athanase-David, sur le thème Folie et société au Québec, 19e-20e siècles. L'étude de l'aliénation mentale se situant au carrefour de nombreuses disciplines, l'événement sera l'occasion d'entendre tour à tour des spécialistes de l'histoire de la folie issus des milieux de l'histoire du contrôle social et de la régulation sociale, de l'histoire de la médecine et des sciences, de la sociologie, du service social, de la criminologie de même que du monde psychiatrique.

    Si l'historiographie de la folie s'est d'abord intéressée au développement du savoir médical qui avait autorité sur elle, puis à la relation entre son institutionnalisation et la montée des mesures de régulation sociale au 19e siècle, les spécialistes s'intéressent beaucoup plus, depuis une dizaine d'années, aux personnes souffrant d'aliénation mentale. L'étude de la norme, du droit, de la médecine et de la vie en famille permet de mieux comprendre le cycle qui, depuis deux siècles, a conduit les aliénés de la communauté aux institutions, puis de l'asile à la désinstitutionnalisation des dernières années.

    Le programme du colloque est structuré autour de trois ateliers intitulés : 1. Le fou criminel : la double déviance; 2. La folie hors les murs : famille et prise en charge de la déviance mentale; 3. Institutionnalisation et désinstitutionnalisation : le difficile retour à la communauté. Une table ronde sur le thème Écueils et défis de l'historien de la folie clôturera l'événement. Elle sera présidée par le professeur Jean-Marie Fecteau (histoire), qui prononcera également une conférence, à l'instar des professeurs Henri Dorvil (travail social) et Peter Keating (histoire), et des étudiants Thierry Nootens (doctorat en histoire) et Lucie Quevillon (maîtrise en histoire). Pour de plus amples informations, on peut téléphoner au CHRS au 987-3000, poste 6511.