Volume XXVI Numéro 2, 27 SEPTEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

ACFAS: Quatre chercheurs de l'UQAM parmi les lauréats !

Paris-Dauphine et l'UQAM s'associent pour créer un programme de MBA

Deux nouvelles chaires en sciences


SOMMAIRE DU NUMÉRO

ACFAS: Quatre chercheurs de l'UQAM parmi les lauréats !

Paris-Dauphine et l'UQAM s'associent pour créer un programme de MBA

Deux nouvelles chaires en sciences

Deux professeurs à la Société royale du Canada

Une rentrée réussie dans les CEU!

CRSH 1999-2000 Excellente performance de l'UQAM

Une Faculté désigne un vice-doyen à la recherche

La restructuration du DSA Appliquer ce que l'on enseigne

Formation à distance en tourisme

Petits-déjeuners-causeries Pour échanger avec les diplômés

Deux ententes de partenariat IBM-ESG

Des emplois étudiants pour contrer l'abandon

Programmes d'échanges de la CREPUQ 50 000 $ en bourses

Collation des grades Changements au programme

Informatique de gestion Accréditation du bac par l'ACI

Sonnez et rentrez! Les SVE accueillent les étudiants

Relations publiques Une première cohorte de diplômés

Mois de la photo à Montréal Roberto Pellegrinuzzi épate la Galerie!

Titres d'ici

Premiers diplômés en gestion industrielle du vêtement

Nominations
Fondation de l'UQAM
Centre de design

Yves Gingras au CA du CRSH

COLLOQUE
Edgar Allan Poe


SOUTENANCES DE THÈSE

VITE LU

L'UQAM a formé 25 % des nouveaux diplômés CMA

Prix du ministre

Gérald Larose professeur invité

Exposition Entre deux temps



Architecture au Centre de design

Affiliation à l'École Sport-études

Jeux panaméricains L'or en haltérophilie



Formation à distance en tourisme

Le CIFORT à la tête d'un projet d'envergure

M. François Bédard, professeur au Département d'études urbaines et touristiques et directeur du Centre international de formation et de recherche en tourisme (CIFORT).

Le rayonnement de l'Université sur le plan international devrait franchir un nouveau pas cette semaine alors que s'amorce, à Santiago de Chili, l'Assemblée annuelle de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). En effet, le directeur du Centre international de formation et de recherche en tourisme de l'UQAM (CIFORT), M. François Bédard, y présentera, dans le cadre d'une conférence et de la tenue d'un kiosque, les tenants et aboutissants d'un important projet que mène actuellement le Centre1. Plus précisément, ce projet vise à concevoir, réaliser et commercialiser un cours à distance portant sur les politiques et les stratégies en tourisme. En phase de développement assez avancé, ce cours, accrédité par l'OMT, sera diffusé sur le Web et cédérom dès l'hiver prochain. Les clientèles visées? Les hauts fonctionnaires en tourisme des administrations nationales des 138 pays membres de l'OMT, les professionnels et les cadres des 350 membres affiliés de l'Organisation et enfin, les fonctionnaires, formateurs et étudiants en tourisme à travers le monde!

Un projet à deux volets
Présenté au Fonds francophone des inforoutes, ce projet a obtenu, en mars dernier, un financement de plus de 550 000 $. Il comporte deux grands volets, soit la production et la commercialisation. En ce qui concerne la production, outre M. Bédard et son adjoint, M. André Lessard, une douzaine d'uqamiens - des professeurs en tourisme et des assistants de recherche, appuyés notamment par le Centre d'innovation technopédagogique - ont oeuvré à la recherche documentaire, à la rédaction et validation des contenus ainsi qu'à la production du cours sur support internet et cédérom. Or, à moins d'imprévus, tout sera finalisé d'ici décembre. Le second volet, et non le moindre puisque la moitié du budget y est consacré, a trait à la diffusion. Compte tenu des clientèles visées, on ne s'en étonnera pas! Déjà, des activités de relations publiques et de commercialisation ont eu cours, dont des présences au Forum francophone des affaires (Bathurst), au colloque Initiatives 99 (Edmonston) et au Sommet des Chefs d'États de la Francophonie (Moncton).

Une entreprise collective
Si l'initiative de ce projet revient au CIFORT, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un « projet collectif », a tenu à préciser M. Bédard. Au nombre des partenaires, figurent l'OMT bien sûr, mais aussi l'Institut canadien du tourisme et du commerce électronique (CITEC), ainsi que six établissements d'enseignement de pays étrangers2. Leur objectif? Favoriser la mise en place d'un leadership de la communauté francophone à l'échelle internationale dans le domaine de la médiatisation de matériel pédagogique et de cours en tourisme, aux contenus adaptés aux besoins des clientèles. « Il faut bien voir, de dire M. Bédard, que non seulement notre projet va conduire à la conception du premier cours de formation à distance produit par l'OMT, mais que ce premier cours sera offert d'abord en français, tant aux pays du Nord que du Sud. Et cela, indéniablement, contribuera au rayonnement de la francophonie dans les organisations internationales, sur l'Internet, etc. ».

Si l'aventure s'avère un succès, il est possible que le cours soit offert dans les trois autres langues officielles de l'OMT, soit l'espagnol, l'anglais et le russe. D'ores et déjà, un des partenaires du projet, CITEC, s'est engagé à financer la traduction du cours en langue anglaise. Toutefois, d'ici 2004, les efforts seront consacrés, en priorité, à la diffusion du cours à distance en langue française.

1. Le CIFORT sert de «guichet unique», sur le plan international, aux diverses instances de l'École des sciences de la gestion engagées dans la formation et la recherche en tourisme. Sa mission consiste à offrir des services visant le renforcement des compétences des divers intervenants (cadres, professionnels, etc.) en tourisme, en hôtellerie et en restauration, ainsi que la formation de la relève pour le développement et la gestion des infrastuctures touristiques et hôtelières.

2. L'Université Paris I Panthéon-Sorbonne (IREST) - France, l'Institut Supérieur International du Tourisme de Tanger - Maroc, l'École Supérieure d'Économie Nationale de Hanoi, ainsi que les universités vietnamiennes de Hué, de Dalat et Hung Vuong.