Volume XXVI Numéro 2, 27 SEPTEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

ACFAS: Quatre chercheurs de l'UQAM parmi les lauréats !

Paris-Dauphine et l'UQAM s'associent pour créer un programme de MBA

Deux nouvelles chaires en sciences


SOMMAIRE DU NUMÉRO

ACFAS: Quatre chercheurs de l'UQAM parmi les lauréats !

Paris-Dauphine et l'UQAM s'associent pour créer un programme de MBA

Deux nouvelles chaires en sciences

Deux professeurs à la Société royale du Canada

Une rentrée réussie dans les CEU!

CRSH 1999-2000 Excellente performance de l'UQAM

Une Faculté désigne un vice-doyen à la recherche

La restructuration du DSA Appliquer ce que l'on enseigne

Formation à distance en tourisme

Petits-déjeuners-causeries Pour échanger avec les diplômés

Deux ententes de partenariat IBM-ESG

Des emplois étudiants pour contrer l'abandon

Programmes d'échanges de la CREPUQ 50 000 $ en bourses

Collation des grades Changements au programme

Informatique de gestion Accréditation du bac par l'ACI

Sonnez et rentrez! Les SVE accueillent les étudiants

Relations publiques Une première cohorte de diplômés

Mois de la photo à Montréal Roberto Pellegrinuzzi épate la Galerie!

Titres d'ici

Premiers diplômés en gestion industrielle du vêtement

Nominations
Fondation de l'UQAM
Centre de design

Yves Gingras au CA du CRSH

COLLOQUE
Edgar Allan Poe


SOUTENANCES DE THÈSE

VITE LU

L'UQAM a formé 25 % des nouveaux diplômés CMA

Prix du ministre

Gérald Larose professeur invité

Exposition Entre deux temps



Architecture au Centre de design

Affiliation à l'École Sport-études

Jeux panaméricains L'or en haltérophilie



Deux ententes de partenariat IBM-ESG
Source : IBM

L'École des sciences de la gestion (ESG) et les instances institutionnelles ont récemment accueilli favorablement deux ententes de partenariat avec la compagnie IBM Canada. Ces ententes sont le point de départ de deux projets dont le premier vise l'implantation d'un laboratoire d'intelligence d'affaires (Business Intelligence ) - pour lequel on a retenu l'acronyme LabBI , et le second un campus virtuel modelé sur le concept Thinkpad d'IBM.

Une première au Québec
Le leadership du géant IBM dans le monde de l'intelligence d'affaires est incontestable. Saisissant l'opportunité de rapprocher les technologies d'IBM et les besoins émergents du monde des affaires, IBM et l'ESG peaufinent ce projet de laboratoire axé sur l'analyse des renseignements d'affaires. « C'est une opportunité rare. Il n'y a aucun centre comparable au Québec, et un seul au Canada, logé à l'Université de Toronto, explique le directeur du Département de management et technologie Albert Lejeune. On espère que le lancement officiel avec des partenaires privés pourra se faire en octobre. » Le premier LabBI en terre québécoise pourrait ainsi ouvrir ses portes dès janvier prochain, équipé d'un appareillage imposant incluant logiciels de gestion des connaissances, entrepôt de données, serveur puissant, et terminaux. Ce laboratoire devrait permettre de consolider plusieurs programmes d'enseignement, créer de nouvelles options, mettre à jour des spécialisations existantes, attirer d'autres chercheurs, en plus de servir à la réalisation de contrats et de commandites de recherche.

Une ESG virtuelle
Le projet de campus virtuel pourrait quant à lui modifier profondément les méthodes d'enseignement à l'ESG, comme ce fut le cas dans les universités américaines qui ont adhéré au concept Thinkpad d'IBM. Munis d'un ordinateur portatif qui intègre les outils technologiques d'information et de communication de pointe, les étudiants se prépareraient plus adéquatement à faire face aux nombreux défis qui les attendent dans le monde maintenant high-tech des affaires. Une valeur ajoutée indéniable. En outre, la possibilité de travailler à distance risque d'attirer d'autres types de clientèle.

Deux cohortes expérimentent
« Deux cohortes d'étudiants (bac en administration des affaires et MBA) ont accepté de participer à une expérience-pilote dès la rentrée 2000 », explique M. Lejeune. Si cela s'avère concluant, l'ESG virtuelle pourrait voir le jour à l'automne 2001, dans la mesure où les instances institutionnelles approuveront le projet détaillé en ce qui a trait aux ressources humaines et financières nécessaires. L'association étudiante est partenaire dans l'élaboration du projet. Rappelons par ailleurs que le projet s'inscrit dans la phase II du Plan d'action triennal sur l'intégration des technologies de l'information et des communications (TIC), élaboré par le vice-rectorat aux services académiques et au développement technologique, dont la mise en oeuvre transite par le Centre de formation et d'innovation technopédagogique, dirigé par le professeur Pierre Mackay.