Volume XXVI Numéro 3, 12 OCTOBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Le GREFi obtient le statut tant convoité

CMA-MBA
Un programme unique au Canada


Enfin un Bureau de la formation pratique


SOMMAIRE DU NUMÉRO

CMA-MBA
Un programme unique au Canada


Subvention Centre de recherche du FCAR
Le GREFi obtient le statut tant convoité


Pour renforcer les liens avec le milieu scolaire
Enfin un Bureau de la formation pratique


Doctorat en environnement
Quatre universités s'associent avec l'UQAM


Études supérieures en sciences
Le CRSNG attribue 22 bourses


Doctorats en sciences humaines
Nombre record de boursiers du CRSH


Réforme des programmes de cycles supérieurs en philosophie

Formation sur mesure
L'UQAM se taille une place de choix


La Fondation nomme un nouveau président

Louise Dandurand à la tête du Comité de la recherche de la CREPUQ

Bourses d'entrée pour de nouveaux étudiants

Le CÉDIM, quatre ans déjà !

L'éducation interculturelle dans le monde

Préscolaire-primaire

Pédagogie virtuelle

Un automne à saveur culturelle

La Galerie honorée

Centre de design Graphisme au menu

Une lauréate au Gala Forces Avenir

Athlète canadienne de la semaine

VITE LU

  • Des lauréates qui ont du profil !
  • Prix Performance


  • COLLOQUES
  • Philosophie et sémiotique
  • Faut-il créer l'OME ?


  • SOUTENANCE DE THÈSE
    Études supérieures en sciences

    Le CRSNG attribue 22 bourses

    Jocelyne St-Pierre, coordonnatrice au Bureau des études.

    Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a accordé 22 bourses d'études supérieures à des étudiants de l'UQAM, soit 16 à la maîtrise et six au doctorat. Trente demandes avaient été recommandées par le comité de sélection universitaire, lors de ce concours 1999-2000. Le Conseil a donc retenu une proportion de 73 % des candidatures soumises. Avec un taux de réussite de 100 % au doctorat et de 66,7 % à la maîtrise, l'UQAM tire bien son épingle du jeu, puisque les moyennes nationales s'établissent à 67 % dans les deux cas. Les résultats sont donc légèrement supérieurs à ceux de l'an dernier, où 21 demandes sur 29 avaient été acceptées. Le quota fixé pour le prochain concours est de 35. Cela pourrait permettre de revenir progressivement aux performances des années 1985 à 1990, au cours desquelles les étudiants avaient décroché entre 30 et 45 bourses.

    Les critères d'évaluation
    Contrairement au CRSH, le CRSNG alloue des bourses aux étudiants des deux cycles, mais pour une période moins longue, soit un maximum de deux ans à chaque cycle. Les bourses sont de 17 300 $ à la maîtrise et de 19 100 $ au doctorat. Les critères d'évaluation des demandes sont au nombre de quatre, et leur pondération varie selon le cycle d'études. À la maîtrise, l'excellence universitaire mérite 50 points sur 100, et les aptitudes en recherche 30 points. Au doctorat, ces deux critères valent chacun 40 points. Les deux autres critères pour une valeur de 10 points chacun sont, d'une part, la communication orale et écrite et, d'autre part, les aptitudes à la direction et l'entregent.

    Les formulaires du CRSNG existent encore sur papier. On se les procure à la section d'aide financière des Services à la vie étudiante (local DS-R305). Le site web recèle par ailleurs de précieux trucs pour améliorer ses chances d'obtenir une bourse.