Volume XXVI Numéro 3, 12 OCTOBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Le GREFi obtient le statut tant convoité

CMA-MBA
Un programme unique au Canada


Enfin un Bureau de la formation pratique


SOMMAIRE DU NUMÉRO

CMA-MBA
Un programme unique au Canada


Subvention Centre de recherche du FCAR
Le GREFi obtient le statut tant convoité


Pour renforcer les liens avec le milieu scolaire
Enfin un Bureau de la formation pratique


Doctorat en environnement
Quatre universités s'associent avec l'UQAM


Études supérieures en sciences
Le CRSNG attribue 22 bourses


Doctorats en sciences humaines
Nombre record de boursiers du CRSH


Réforme des programmes de cycles supérieurs en philosophie

Formation sur mesure
L'UQAM se taille une place de choix


La Fondation nomme un nouveau président

Louise Dandurand à la tête du Comité de la recherche de la CREPUQ

Bourses d'entrée pour de nouveaux étudiants

Le CÉDIM, quatre ans déjà !

L'éducation interculturelle dans le monde

Préscolaire-primaire

Pédagogie virtuelle

Un automne à saveur culturelle

La Galerie honorée

Centre de design Graphisme au menu

Une lauréate au Gala Forces Avenir

Athlète canadienne de la semaine

VITE LU

  • Des lauréates qui ont du profil !
  • Prix Performance


  • COLLOQUES
  • Philosophie et sémiotique
  • Faut-il créer l'OME ?


  • SOUTENANCE DE THÈSE
    La Société des musées québécois honore la Galerie
    Mme Monique Régimbald-Zeiber, professeure au Département d'arts plastiques, et Mme Louise Déry, directrice de la Galerie de l'UQAM.
    Le jury des Prix annuels de la Société des musées québécois (SMQ) vient de décerner à la Galerie de l'UQAM une mention d'excellence pour son exposition L'art inquiet. Motifs d'engagement, présentée en février 19981, ainsi que pour la publication, sous le même titre, d'un ouvrage qui l'accompagnait. Cette mention est une première pour la Galerie et la seule à avoir été décernée cette année par l'organisme professionnel. Bien que le jury ait accordé le Prix d'excellence à l'exposition Rodin du Musée du Québec, la SMQ a quand même jugé bon de créer une mention d'excellence dans cette catégorie pour le projet de la Galerie.

    La commissaire de l'exposition était Mme Louise Déry, directrice de la Galerie, laquelle a oeuvré en collaboration avec Mme Monique Régimbald-Zeiber du Département d'arts plastiques. C'était la première fois, soulignent-elles, que la Galerie et le Département s'associaient pour un projet d'une telle envergure. Un projet qui s'est prêté au rappel historique de la parution du manifeste Refus Global2 - il s'agissait de le faire connaître aux jeunes générations - mais sous le couvert d'un événement axé sur les pratiques actuellles qui engagent la mémoire historique et sociale, sur la représentation du politique et sur l'implication publique de l'artiste dans la société d'aujourd'hui. Signalons que dans l'exposition L'art inquiet. Motifs d'engagement, on pouvait y découvrir des oeuvres d'artistes qui partageaient des préoccupations pour une nouvelle éthique sociale, culturelle, politique et dont les travaux se positionnaient en marge des discours dominants.

    Louise Déry et Monique Régimbald-Zeiber tiennent à rappeler le caractère unique de cet événement en trois volets (une exposition, un colloque3 et une publication) dont l'impact dans l'espace public fut reconnu par le milieu professionnel. « Il y a toujours du scepticisme à l'égard de la place de l'art à l'Université », soutient Mme Régimbald-Zeiber. « Une galerie universitaire, comme la Galerie de l'UQAM, ajoute Mme Déry, est par définition un espace non commercial, un espace de diffusion et d'expérimentation ». Bref, un tel événement a permis de démontrer, selon elles, qu'au sein de l'Université, la recherche, le risque et l'incertitude doivent avoir encore certains droits d'être.

    1. Voir le Journal L'UQAM, vol. XXIV, no 9, 9 février 1998, page 1.

    2. L'exposition et le colloque visaient notamment à souligner le cinquantième anniversaire de la parution du manifeste Refus global, écrit par le peintre Paul-Émile Borduas, chef de file du mouvement automatiste.

    3. Le colloque réunissait des artistes, des écrivains, des historiens et des philosophes du Québec et d'ailleurs.