Volume XXVI Numéro 5, 8 NOVEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

En finir avec le sous-financement chronique

Georges Anglade honoré par l'UNESCO

Remise d'un doctorat honorifique à la Juge Louise Arbour


SOMMAIRE DU NUMÉRO

En finir avec le sous-financement chronique

Georges Anglade honoré par l'UNESCO

Remise d'un doctorat honorifique à la Juge Louise Arbour

Le CREFÉ, Centre d'excellence en recherche !

Un atout majeur pour le secteur financier québécois

Les aides familiales exploitées

Récent colloque sur l'État et les universités

Qu'est-ce que la communautique ?

Deux nouvelles concentrations en intervention sociale

Se chauffer sans se saigner

Implanter une école de nouvelles technologies en Afrique

Pourquoi si peu de candidates en politique ?

La linguistique à l'honneur sur le web

COLLOQUE
La question du génocide


Chapeau !
aux diplômés 1998-1999


Des étudiants de l'Équateur séjournent à l'UQAM

Bourses en sciences de la gestion

Élection du doyen de science politique et de droit

Un millier de jeunes au Camp scientifique UQAM

25 000 $ pour la Chaire Téléglobe Raoul-Dandurand

Titres d'ici

2001 : odyssée de la mode

Arts visuels Colloque interuniversitaire et exposition

Galerie de l'UQAM Narration, associations, mémoire

Golf universitaire Triomphe à Carleton

VITE LU

SOUTENANCES DE THÈSE

COLLOQUE

Faire le point sur la question du génocide
Le Centre canadien international Lester B. Pearson pour la formation de la paix et le Département des sciences juridiques de l'UQAM organisent un colloque international sur la question du génocide qui se tiendra les 19 et 20 novembre prochains à Montréal.

Selon les organisateurs de l'événement, le succès du maintien de la paix dans le monde nécessite la compréhension des causes des génocides, des moyens de les prévenir et des questions délicates entourant la poursuite des coupables dans des sociétés déchirées par ce phénomène et qui tentent de reconstituer leurs assises. Rappelons qu'une Convention sur le génocide avait été adoptée en 1948 à la suite de la tragédie de l'Holocauste. Mais pendant plus d'une quarantaine d'années, la Convention a été à peine perçue comme une singularité du droit international. C'était avant que les années 1990 ne viennent changer la donne.

En effet, une nouvelle vague d'atrocités (ex-Yougoslavie, Rwanda), associée à un intérêt toujours plus vif de la communauté internationale envers la poursuite pénale concernant les violations des droits de la personne, ont propulsé la Convention sur le génocide au premier rang des préoccupations mondiales. D'importantes causes sont actuellement devant la Cour internationale de Justice et devant les tribunaux spéciaux établis par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Le colloque réunira des spécialistes en provenance de plusieurs pays. À noter que M. William Schabas, du Département des sciences juridiques, a agi en tant que conseiller scientifique pour l'organisation du colloque. Celui-ci aura lieu à l'Hôtel Crowne Plaza Centre, au 505, rue Sherbrooke est. Les frais d'inscription sont de 25 $ pour les étudiants. Pour de plus amples informations, on peut contacter le Centre Pearson : (514) 288-5959.