Volume XXVI Numéro 6, 29 NOVEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Recherches novatrices pour le traitement du cancer !

Trente ans de géographie

Nouveau Laboratoire IBM-ESG


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Recherches novatrices pour le traitement du cancer !

Trente ans de géographie

Nouveau Laboratoire IBM-ESG

Faculté de science politique et de droit
Un seul candidat brigue les suffrages


Le virage ambulatoire sur l'autoroute de l'information

Doctorat honorifique à Pierre Angers

Mondialisation et démocratie

Maîtrise en finance appliquée

Bac en urbanisme

« La vie avant les profits »

Les réseaux socioprofessionnels, un gage de solidarité

Trouble panique avec agoraphobie

Des services psychologiques pour la population

La tragédie de Poly toujours présente à la mémoire

Loi sur le tabac

Bogues sous surveillance

Pour inculquer le goût de l'art

30 bourses d'entrée en psychologie

Campagne Centraide

5e Gala des Prix Émergence

Prix Alcide-Ouellet

Calendrier de l'an 2000

Conférences en philo

Dix ans d'architecture israélienne

VITE LU

Trente ans de géographie

Des souvenirs et des projets
On aperçoit le pionnier de la géographie québécoise, le professeur émérite de l'Université Laval Louis-Edmond Hamelin, conférencier invité lors de la célébration du 30e anniversaire du Département de géographie entouré à gauche de l'actuel directeur du Département M. Jean Carrière; à l'arrière, de l'ancien professeur M. Claude Lemay qui fut directeur au début des années 70; à droite, du professeur Bernard Vachon, l'un des fondateurs du département.
Ils sont venus nombreux, le 12 novembre dernier, célébrer les 30 ans du Département de géographie. Pour les quelque deux cents personnes présentes, il y avait plusieurs raisons de fêter. D'abord, il s'agissait des premières retrouvailles pour les 1 509 diplômés des programmes de géographie. On inaugurait pour l'occasion de nouveaux locaux, spacieux, éclairés et à la fine pointe de la technologie. Il fallait bien sûr souligner la création du nouveau programme de maîtrise professionnelle, ainsi que la révision en profondeur de tous les programmes. L'événement a donné lieu au lancement du vidéogramme Nord, Nordique, Nordicité, un entretien avec l'un des fondateurs de la géographie québécoise, le professeur émérite de l'Université Laval Louis-Edmond Hamelin. Le document a été réalisé par le professeur Jacques Schroeder et produit par le Service de l'audiovisuel et le Département de géographie. Les invités ont en outre eu droit à une conférence intitulée Géographies et géographes au Québec, donnée par le professeur Hamelin.

Espaces agréables et outils performants
La journée de retrouvailles comprenait, en après-midi, une visite guidée des nouvelles installations situées au quatrième étage du pavillon Aquin. Celles-ci abritent le dernier cri des postes de travail : on en compte près de 50, dont 33 nouveaux postes, munis de logiciels, bases de données et équipement audio-visuel sophistiqués, à jour et très performants. On a aussi prévu dans ce nouvel environnement les ressources humaines et informatiques nécessaires pour permettre l'utilisation optimale de l'infrastructure.

Une programmation revue, enrichie et mise à jour
Afin d'assurer la meilleure formation en géographie, le Département a procédé à une réforme en profondeur de ses programmes. Le 30e anniversaire a permis de célébrer cet arrimage. Au premier cycle, deux mineures multidisciplinaires ont fait leur apparition, l'une en études de la population, l'autre en géographie physique. Alors qu'il vient à peine de voir le jour, le nouveau volet professionnel de la maîtrise en géographie a déjà atteint les objectifs visés. Une réponse enthousiaste a permis de doubler le nombre de nouveaux étudiants à la maîtrise, le portant à 40. Le DESS en systèmes d'information géographique a été révisé, et le projet de DESS en planification territoriale et développement local avance rondement, avec l'objectif d'être offert à l'automne 2000. La réflexion est par ailleurs enclenchée en ce qui concerne un éventuel doctorat en géographie appliquée.

Le Département de géographie, relativement petit, a accueilli six nouveaux professeurs depuis 1993, explique le professeur Juan-Luis Klein. Un autre joindra les rangs en juin. Ce renouvellement du tiers du corps professoral a modernisé la culture départementale, soutient le professeur, l'orientant vers ce qui se fait et ce que l'on attend au niveau mondial dans le domaine. Une réussite que les artisans ont voulu souligner.

La recherche : technologies et interdisciplinarité
À la reconnaissance de groupes de chercheurs comme le Groupe d'études interdisciplinaires en géographie et en environnement régional (GEIGER), à celle liée au projet d'Atlas du Québec et de ses régions s'ajoute cet automne l'obtention d'une importante subvention d'équipe provenant du Fonds pour la formation de chercheurs et l'aide à la recherche (FCAR), doublée d'un octroi du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Ces subventions ont été accordées au Collectif de recherche sur les innovations économiques, sociales et territoriales (CRIEST) qui regroupe notamment les professeurs-chercheurs Juan-Luis Klein du Département de géographie, Jean-Marc Fontan, du Département de sociologie et Diane-G. Tremblay, de TELUQ. Le Journal y reviendra plus à fond prochainement.

Une association de diplômés dans l'air
Après les allocutions de la rectrice Mme Paule Leduc et du directeur du Département M. Jean Carrière, l'assistance composée d'anciens et nouveaux diplômés, professeurs, chargés de cours, employés et étudiants s'est jointe aux retrouvailles des diplômés en partageant le vin de l'amitié. On y a appris qu'un diplômé actuellement animateur pégogique, M. François Moquin, mijote un projet de mise sur pied d'une Association de diplômés de l'UQAM en géographie.