Volume XXVI Numéro 6, 29 NOVEMBRE 1999
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Recherches novatrices pour le traitement du cancer !

Trente ans de géographie

Nouveau Laboratoire IBM-ESG


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Recherches novatrices pour le traitement du cancer !

Trente ans de géographie

Nouveau Laboratoire IBM-ESG

Faculté de science politique et de droit
Un seul candidat brigue les suffrages


Le virage ambulatoire sur l'autoroute de l'information

Doctorat honorifique à Pierre Angers

Mondialisation et démocratie

Maîtrise en finance appliquée

Bac en urbanisme

« La vie avant les profits »

Les réseaux socioprofessionnels, un gage de solidarité

Trouble panique avec agoraphobie

Des services psychologiques pour la population

La tragédie de Poly toujours présente à la mémoire

Loi sur le tabac

Bogues sous surveillance

Pour inculquer le goût de l'art

30 bourses d'entrée en psychologie

Campagne Centraide

5e Gala des Prix Émergence

Prix Alcide-Ouellet

Calendrier de l'an 2000

Conférences en philo

Dix ans d'architecture israélienne

VITE LU

Pour inculquer le goût de l'art
Dans l'ordre habituel, Mme Karen Antaki, directrice de la Galerie d'art Leonard & Bina Ellen de l'Université Concordia, Mme Johanne Brouillet, responsable des expositions et de l'animation à la Galerie d'art du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, et Mme Louise Déry, directrice de la Galerie de L'UQAM.
Les galeries d'art de l'UQAM, de l'Université Concordia et de l'Université de Sherbrooke viennent de se regrouper afin de créer l'Association des galeries d'art universitaires du Québec. Un tel regroupement permettra de créer des projets collectifs1, de renforcer les affinités naturelles entre les trois galeries, et de partager des ressources et des expertises en recherche et en conception d'expositions, tout en favorisant le développement d'une politique de diffusion et d'outils promotionnels communs.

« À travers cette association, explique Louise Déry, directrice de la galerie de l'UQAM, nous voulons partager des compétences en lien avec la présentation et le questionnement de l'art contemporain. Nous chercherons également à monter des projets d'exposition autour de problématiques communes, à rendre plus visible le travail des trois galeries et à créer des réseaux d'échanges permettant d'établir des partenariats avec d'autres établissements comme, par exemple, les Universités du Québec à Trois-Rivières et à Chicoutimi. Enfin, nous entendons développer des liens hors Québec, qu'il s'agisse du Canada anglais, de New York, de Boston ou de Paris ».

Les trois galeries, précise Mme Déry, accordent toutes une attention particulière à l'art contemporain. En outre, dans le cas de l'UQAM et de Concordia, elles s'adressent à un même type de clientèle et se trouvent au carrefour de la diffusion et de l'enseignement des arts. Bref, les trois galeries ont des caractéristiques communes et des rôles complémentaires.

L'Association des galeries d'art universitaires aura un rôle important à jouer à l'égard, notamment, de la formation et du développement des clientèles. « Actuellement, souligne Mme Déry, on sait que le public des musées a tendance à vieillir et que 60 % des visiteurs ont fait des études postsecondaires. Les galeries d'art sur les campus universitaires peuvent contribuer au développement des habitudes de fréquentation des expositions, même si leur mandat ne consiste pas à tenter de rejoindre le grand public. Notre public, c'est la communauté universitaire et le milieu de l'art. Mais, nous pouvons aider à inculquer aux jeunes adultes le goût de l'art et ainsi assurer aux musées québécois et canadiens une clientèle potentielle ».

Le regroupement entend également se livrer à un travail de représentation et de lobbying auprès des différents paliers de gouvernement, ainsi que des organismes subventionnaires, afin de défendre les mandats, les budgets et les productions des galeries d'art universitaires. « À la conférence de presse où nous avons annoncé la création de l'Association, les représentants du milieu de l'art étaient présents, contribuant par le fait même à créer un effet de cohésion. Ainsi, les représentants de tous les organismes subventionnaires, également présents, ont pu constater que le milieu professionnel de l'art nous appuyait ».

Bref, en faisant la promotion de l'art en tant que forme essentielle de connaissance tout en l'adaptant aux exigences spécifiques des missions éducatives de leurs institutions, les galeries d'art universitaires contribuent à mieux faire connaître et comprendre le rôle culturel des universités sur l'échiquier des musées au Québec et au Canada.

1. Ainsi, une exposition d'Anne Ramsden, professeure au Département d'arts plastiques de l'UQAM, sera présentée à la Galerie d'art de l'Université de Sherbrooke à compter de janvier prochain, ainsi qu'à la Galerie de l'UQAM en septembre 2000.