Volume XXVI Numéro 7, 17 JANVIER 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Deux Alliances UQAM-communautés
Le CRSH injecte 1,6 million $


Création du profil Histoire, Culture et Société

L'UQAM à l'ère facultaire: un bref portrait


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Le CRSH injecte 1,6 million $
...en économie sociale...
...et en études féministes

Création du profil Histoire, Culture et Société

L'UQAM à l'ère facultaire

Doctorat en informatique cognitive

Don de 300 000 $ à la mémoire de Denise Véronneau

L'épistémologie contemporaine

Des Caisses populaires à l'ESG

Don de la Fondation Jean-Louis Lévesque

Quatre bourses de 14 500 $

Le Centre de vigie planétaire : ça continue !

Nouvelles bourses de mobilité internationale

L'acte artistique en question

Panorama du design actuel

Prix Orange à la place publique du J.-A.- DeSève

Droits et responsabilités des étudiants: la consultation

Concours pour photographes amateurs

SOUTENANCES DE THÈSE

VITE LU

Pour mieux connaître l'épistémologie contemporaine
M. Robert Nadeau, professeur en philosophie
Robert Nadeau, directeur du Département de philosophie, vient de faire paraître, dans la prestigieuse Collection Premier Cycle des Presses Universitaires de France, un ouvrage de près de 900 pages intitulé Vocabulaire technique et analytique de l'épistémologie. Sur le marché actuel de l'édition, il n'existe aucun autre livre comparable à celui-ci, que ce soit en français, en anglais, en allemand, ou dans quelque autre langue européenne. Fruit d'un long labeur, l'ouvrage résulte en fait d'un effort collectif. Ainsi, au cours des derniers 20 ans, plusieurs étudiants1 ont été associés à ce travail qui, entrepris d'abord modestement à des fins pédagogiques dans le cadre de cours de philosophie, a pris progressivement l'allure d'un projet de recherche systématique2.

Davantage qu'un manuel de base, précise M. Nadeau, « cet ouvrage est en quelque sorte une carte globale de ce dont on parle en épistémologie et, surtout, de la manière dont on en parle. Le Vocabulaire vise à définir, le plus précisément possible, les termes et expressions techniques de l'épistémologie, soit l'un des domaines les plus importants de la philosophie contemporaine ». En effet, explique Robert Nadeau, l'épistémologie est cette partie de la philosophie qui s'intéresse à la science en tant que mode de connaissance, peu importe la discipline. Elle tente d'en élucider la nature et d'en comprendre la dynamique.

Le Vocabulaire entend circonscrire le langage spécialisé des épistémologues contemporains, dans ses éléments sémantiques ou conceptuels les plus fondamentaux. « Il tente d'établir clairement et rigoureusement le sens des termes et des expressions techniques utilisés de nos jours dans l'analyse logique et méthodologique des sciences, qu'il s'agisse des sciences physiques, chimiques et biologiques, des sciences formelles ou des sciences humaines et sociales ». Il contient tout près de 3 000 termes ou expressions complexes composant le lexique spécialisé de l'épistémologie contemporaine. De plus, il inventorie systématiquement tous les concepts importants introduits par les philosophes des sciences du vingtième siècle. Enfin, soulignons que toutes les publications les plus importantes et les plus significatives en langue française ou anglaise ont été préalablement compulsées. La tâche principale de Robert Nadeau et de son équipe a consisté à expliciter l'usage effectif des termes et des expressions retenus, à en caractériser le sens précis, et à les replacer dans la problématique dont ils étaient issus, ainsi que dans le réseau conceptuel auquel ils appartiennent.

Le Vocabulaire s'adresse essentiellement à un public universitaire. Aux étudiants de tous les cycles bien sûr, mais aussi aux spécialistes de toutes les disciplines intéressés par l'épistémologie et la vulgarisation. « Instrument pédagogique au départ, souligne M. Nadeau, cet ouvrage permettra aux étudiants d'enrichir leur langage et de stabiliser leurs connaissances linguistiques et conceptuelles ».

Dans la foulée de la publication de son bouquin, M. Nadeau mijote déjà d'autres projets, comme la production d'un CD-ROM et la traduction du livre par un éditeur américain.

1 En ce qui a trait tant à la recherche qu'à la rédaction, M. Nadeau tient à souligner la contribution exceptionnelle de Gérald Lafleur, diplômé du doctorat en philosophie à l'UQAM.

2 Cette recherche a pu être menée à bien grâce au soutien financier de multiples organismes comme le CRSH et le FCAR, et grâce à l'aide récurrente de l'Université obtenue sous diverses formes, notamment à travers son Programme d'aide à la recherche et à la création (PAFARC).