Volume XXVI Numéro 7, 17 JANVIER 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Deux Alliances UQAM-communautés
Le CRSH injecte 1,6 million $


Création du profil Histoire, Culture et Société

L'UQAM à l'ère facultaire: un bref portrait


SOMMAIRE DU NUMÉRO

Le CRSH injecte 1,6 million $
...en économie sociale...
...et en études féministes

Création du profil Histoire, Culture et Société

L'UQAM à l'ère facultaire

Doctorat en informatique cognitive

Don de 300 000 $ à la mémoire de Denise Véronneau

L'épistémologie contemporaine

Des Caisses populaires à l'ESG

Don de la Fondation Jean-Louis Lévesque

Quatre bourses de 14 500 $

Le Centre de vigie planétaire : ça continue !

Nouvelles bourses de mobilité internationale

L'acte artistique en question

Panorama du design actuel

Prix Orange à la place publique du J.-A.- DeSève

Droits et responsabilités des étudiants: la consultation

Concours pour photographes amateurs

SOUTENANCES DE THÈSE

VITE LU

Don de SNC-Lavalin

Nouvelles bourses de mobilité internationale
De gauche à droite : M. Michael Novak, vice-président directeur, Bureau du président de SNC-Lavalin et président de SNC-Lavalin International; Mmes Iuliana Dicu et Cynthia Philippe, étudiantes à l'UQAM et lauréates des Bourses de mobilité internationale SNC-Lavalin, et Mme Paule Leduc, rectrice.
Iuliana Dicu et Cynthia Philippe, étudiantes au doctorat en psychologie et à la maîtrise en sciences de l'environnement, sont les deux premières lauréates des Bourses de mobilité internationale SNC-Lavalin qui leur permettront de réaliser un projet d'études à l'étranger. Au montant de 3 000 $, les bourses sont financées grâce aux intérêts générés par un don de 100 000 $ de SNC-Lavalin à la Fondation de l'UQAM.

Ces bourses de mobilité internationale sont réservées aux étudiants inscrits dans un programme de maîtrise ou de doctorat en sciences, en sciences de la gestion ou en sciences humaines. Elles sont attribuées sur la base de la qualité du dossier académique, de la pertinence du projet d'études proposé, ainsi que des conditions d'encadrement et de reconnaissance des activités rattachées au programme de l'étudiant.

Iuliana Dicu se rendra ainsi en Roumanie dans le cadre d'une étude comparative entre deux entreprises roumaines et deux entreprises québécoises sur l'influence des facteurs culturels dans le comportement organisationnel. Quant à Cynthia Philippe, elle combinera les approches scientifique et sociologique pour réaliser un projet de recherche en Haïti sur le traitement par l'ozone d'un puits contaminé.

Soulignons que grâce à la contribution de ses partenaires, la Fondation remet, en 1999-2000, près de 220 bourses d'excellence, soit 442 250 $, aux étudiants de l'UQAM.