Volume XXVI Numéro 9, 14 Février 2000
13/09/99 27/09/99 12/10/99 25/10/99 8/11/99 22/11/99
17/01/00 31/01/00 14/02/00 28/02/00 13/03/00 27/03/00 10/04/00
LES ARCHIVES
LA UNE

Le CA désigne Gilbert Dionne

La vie après 50 000 ans

Inauguration de la Faculté de science politique et de droit


SOMMAIRE DU NUMÉRO



Le CA désigne Gilbert Dionne

La vie après 50 000 ans

Une santé de fer pour la mer

Inauguration de la Faculté de science politique et de droit

Entreprises et milieu éducatif

L'intégration des chargés de cours

Création de l'École de travail social)

1760-1840 : une époque à redécouvrir

La maîtrise en art dramatique a 20 ans !

Boursiers en études littéraires

75 000 $ en bourses en écologie forestière

Des boursières qui ont de la branche!

Bourses de l'AUF

Un grand chef à l'UQAM

Portes ouvertes à l'UQAM

Vingt ans de recherche et de création

Colloque des diplômés en études des arts

Titres d'ici

VITE LU

SOUTENANCES DE THÈSE

TITRES D'ICI
Géographie

L'éducation géographique, Formation du citoyen et conscience territoriale, est une &brkbar;uvre collective d'un groupe de professeurs et de chargés de cours du Département de géographie qui enseignent en formation des maîtres. En plus de découvrir les caractéristiques propres de la géographie enseignée aux niveaux secondaire et universitaire, le lecteur est invité à revoir la place et le rôle de la géographie dans l'éducation individuelle et sociale des citoyens, et à actualiser ses connaissances afin de mieux contribuer à la formation du citoyen et au développement de la conscience territoriale de la communauté. Cette deuxième édition enrichie aborde plusieurs thématiques telles la liaison entre l'espace et le temps (la connaissance géographique et la connaissance historique), le besoin de combiner plusieurs échelles ­ locale, régionale et nationale ­ dans l'analyse d'un système-monde de plus en plus structuré, les bases physiques d'un géosystème environnemental d'envergure planétaire, etc. Publié aux Presses de l'Université du Québec.


Psychologie

Cet ouvrage de référence, rédigé par Robert J. Vallerand et Ursula Hess du Département de psychologie, regroupe des textes de spécialistes canadiens et européens en méthodologie de la recherche. Accessible au débutant et fort utile pour le chercheur, ce guide présente, en première partie, les concepts fondamentaux et les caractéristiques principales de la recherche scientifique telle qu'elle se pratique en psychologie. La seconde partie porte sur la formulation du problème de recherche et les procédés d'échantillonnage, tandis que la troisième traite des principaux éléments des plans de recherche. La quatrième partie est consacrée à l'étude des mesures verbales (questionnaires) et physiologiques. Puis l'analyse statistique des données, ainsi que l'interprétation et la diffusion des résultats, composent les cinquième et sixième parties. Enfin, la dernière partie aborde la question des problèmes déontologiques et discute des approches quantitatives et qualitatives. À noter que chaque chapitre de Méthodes de recherche en psychologie débute par une mise en situation et se termine par un résumé, des exercices et une bibliographie. Gaëtan Morin éditeur.


Sociologie

La dernière parution des Cahiers de recherche sociologique (no 32, Département de sociologie, UQAM) porte sur les transformations du politique dans les sociétés contemporaines. Les deux premières contributions traitent de l'économie sociale ainsi que du partenariat et de la concertation en tant que modalité de régulation des rapports sociaux. Pour Gilles L. Bourque, l'association entre les milieux d'affaires, syndicaux et populaires semble propice au développement socio-économique du Québec. A l'opposé, Gilles Bourque (sans « L » cette fois!) propose une critique de l'économie sociale qui met en relief le déficit démocratique associé à ce projet. Le dessaisissement du politique résultant du pouvoir du marché retient aussi l'attention : celle d'Éric Pineault qui analyse le monétarisme; celle de Dorval Brunelle, Yves Bélanger et Christian Deblock qui s'intéressent aux effets de l'ALENA sur les gouvernements locaux. Enfin, Gilles Dostaler présente les fondements de la pensée hayekienne à l'origine de la doxa néolibérale, tandis que Louis Levasseur se penche sur les changements - la dépolitisation - qu'a connus l'enseignement de la philo au cégep. Notons que ce numéro, intitulé « Le politique en otage », comprend aussi un texte d'Alain Touraine.


Savoir et communication

En avril dernier, Montréal était l'hôte d'une conférence internationale, Les connexions du savoir en communication : combler l'écart entre la formation et l'emploi. Les Actes de cette conférence viennent d'être publiés par le Réseau international des chaires UNESCO en communication (ORBICOM), dont le secrétariat international est situé à l'UQAM. L'ouvrage présente une synthèse des interventions et débats qui ont eu lieu autour de deux grands types de questions : quel diagnostic poser sur l'écart grandissant entre la formation et l'emploi en communication ? Et quelles stratégies d'intervention seraient les plus pertinentes afin de réduire cet écart ? Les débats distinguaient les enjeux et les contraintes spécifiques pour trois types d'environnement : les pays membres de l'OCDE, les économies en émergence et les économies en développement. Le lecteur pourra également prendre connaissance du Plan d'action, endossé à l'unanimité par les participants à la conférence, qui engageait ORBICOM à mettre de l'avant des projets précis pour répondre concrètement aux questions soulevées lors de cet événement. L'ouvrage, Les nouveaux partenariats de la communication à l'aube du 21e siècle, est édité dans la Collection ORBICOM en collaboration avec l'UNESCO, l'ACDI et le Partenariat sur le savoir mondial.


Informatique

De plus en plus, les orateurs soucieux de capter l'attention de leur auditoire délaissent les traditionnels tableaux noirs ou les rétroprojecteurs pour des présentations assistées par ordinateur. Ils disposent alors d'outils assez puissants pour réaliser, avec tout le raffinement technique souhaité, une conférence incluant des images, des graphiques reliés à des chiffriers, des dessins et des ajouts sonores. Le logiciel PowerPoint de Microsoft compterait aujourd'hui parmi les logiciels de présentation les plus utilisés, tant dans les milieux académiques que professionnels. Dans cet ouvrage, Michel Plaisent, Prosper M. Bernard, Sylvain Favreau et Julie Nadeau proposent au lecteur d'explorer les capacités de la version 2000 de ce logiciel. Par le biais d'une démarche pédagogique éprouvée, PowerPoint 2000 permet au débutant de se familiariser avec les notions de base de ce logiciel, d'expérimenter ses principaux outils et de progresser vers la maîtrise à l'aide d'une série d'exercices appropriés. Notons que Guérin Universitaire vient également de publier, sous la plume des même auteurs, quatre autres manuels qui sont autant d'introductions à différents logiciels et interfaces. Il s'agit d'Access 2000, Excel 2000, Outlook 2000 et Word 2000.


Narratologie

Dans L'ambition narrative, les professeurs Philippe Sohet et Yves Lacroix invitent à une relecture minutieuse de la production étonnante d'Andreas. Les premières parties de l'ouvrage s'attachent à trois de ces oeuvres (Cyrrus, Coutoo et Le triangle rouge) considérées comme particulièrement révélatrices de sa démarche. Ses composantes? Un souci constant du récit, la volonté d'assurer au mieux les assises de la communication narrative et le besoin d'explorer systématiquement les ressources du médium. Dans la dernière partie, les auteurs tentent de retracer les marques les plus significatives de cette « ambition narrative », illustrant du même coup la richesse créatrice d'Andreas. S'appuyant sur les acquis des recherches récentes, l'ouvrage propose également des modalités méthodologiques extrapolables à l'ensemble de la bande dessinée. Les perspectives originales qui y sont développées débordent donc de l'analyse d'un corpus et sont susceptibles de stimuler tous ceux que la bande dessinée et la narratologie intéressent. L'ambition narrative. Parcours dans l'oeuvre d'Andreas, paru chez XYZ éditeur.


Universités et mondialisation

En communications comme en santé ou en économie, les politiques et pratiques adoptées à l'échelon national sont souvent influencées par les découvertes, les événements ou les décisions de l'étranger. En obligeant les universités canadiennes à repenser l'élément international de leur mission et de leur pratique, la mondialisation a-t-elle mené à un énoncé véritable de principes d'éducation ou s'agit-il simplement d'un message de marketing visant à permettre de contrer les compressions budgétaires par la vente de services d'éducation? Dans Un nouveau monde du savoir, publié par le Centre de recherche pour le développement international (CRDI), sous la direction de Sheryl Bond, professeure à la Faculté d'éducation de l'Université Queen's et de Jean-Pierre Lemasson, directeur et fondateur du Bureau de la coopération internationale de l'UQAM, les auteurs analysent le rôle important que les universités canadiennes ont joué en aidant à façonner la réponse du Canada aux problèmes du développement international. L'ouvrage présente le contexte historique et le niveau d'analyse nécessaires pour éclairer les choix relatifs à l'avenir de l'enseignement supérieur au Canada et à l'étranger.