Numéro 10,
27 janvier 1997



Étudiants de premier cycle en sciences humaines

Session d'étude en Inde


M. Mathieu Boisvert, directeur des études avancées en sciences des religions.


À l'hiver 1998, une vingtaine d'étudiants de premier cycle en sciences humaines auront l'opportunité d'effectuer une session d'étude en Inde. Deux mois au cours desquels ils seront confrontés à un mode de vie différent. Selon l'organisateur et directeur des études avancées en sciences des religions, M. Mathieu Boisvert, dans un contexte où l'internationalisation des marchés devient de plus en plus présente et où une compréhension du multiculturalisme est essentielle au fonctionnement social québécois, cette session permettra aux étudiants d'interagir avec une altérité sociale et culturelle en plus de développer les qualités requises pour saisir cette différence.

Le pèlerinage
Ce contact étroit avec la culture indienne sera développé à travers le thème du Pèlerinage. Les étudiants seront appelés à résider en plusieurs endroits considérés comme étant cruciaux par les traditions religieuses indiennes. Ils pourront aussi discuter avec des professeurs d'universités indiennes, des moines, moniales et ascètes qui visitent ces lieux de pèlerinage.

Parmi les caractéristiques du pèlerinage, nommons le dépaysement, la périgrination, l'arrivée et la transformation. "En effet, précise M. Boisvert, le pèlerin se retire de son contexte usuel; il se dirige ensuite vers un lieu précis et on assiste à la formation d'une communauté en provenance d'univers différents, mais qui partage les mêmes objectifs; le pèlerinage culmine lorsque les pèlerins arrivent sur le site, qui est un lieu de pouvoir; enfin, lorsque l'individu revient dans sa communauté, il y a transformation. C'est d'ailleurs ce que vivront les étudiants qui participeront au projet, insiste M. Boisvert. Ils ne feront pas qu'étudier le pèlerinage, ils le vivront."

Cours théoriques et projet de recherche
La session Inde-hiver 1998 est une session complète de 15 crédits universitaires. Elle débutera début janvier avec deux cours préparatoires, dispensés de façon intensive (Hindouisme et Pèlerinage I). D'ailleurs, cinq professeurs des universités Concordia, de Montréal et du Québec à Montréal ont déjà accepté de participer à la formation qui sera donnée aux étudiants. Durant les mois de février et mars, deux autres cours seront offerts en Inde par des professeurs d'universités indiennes, des moines, des ascètes et des abbés. Pour compléter leur formation, les étudiants devront réaliser un projet de recherche. Ce projet devra être terminé avant le mois de mai 1998. Lors d'une fin de semaine du mois de mai, les étudiants auront l'occasion de partager les résultats de leurs travaux. Certains projets seront aussi présentés au public.

Les étudiants seront accompagnés par le professeur Mathieu Boisvert et par un guide français, M. Yves Bourgeons. M. Bourgeons a déjà effectué plus de 65 voyages guidés sur le continent indien.

Activité libre: La Kumba Mela
La session en Inde se terminera à la fin mars. Toutefois, les étudiants qui le désirent pourront, à titre individuel, rester pour la Kumba Mela qui aura lieu en avril. Deux millions d'Hindous participeront à ce pèlerinage. Les Naga Baba, des ascètes qui vivent en isolation, sortent tous les douze ans pour y assister.

Séance d'information: mardi, 4 février
Une séance d'information aura lieu le mardi 4 février prochain, entre 17 h et 18 h, à la salle A-M050. Notons que les frais gravitent autour de 3 500 $ par étudiant. Pour financer le projet, les participants seront invités à mettre sur pied une campagne de levée de fonds.