Numéro 10,
27 janvier 1997


Maîtrise en gestion de projet

Nouveaux cours en gestion de projets internationaux



M. Denis Thuillier, directeur du programme de maîtrise en gestion de projet.

Le programme de maîtrise en gestion de projet offre désormais une série de cinq cours (quinze crédits) en gestion de projets internationaux. D'ailleurs, un premier cours - gestion des projets d'aide humanitaire - accueille depuis la rentrée de janvier près de vingt-six étudiants.

«L'objectif principal de tous ces cours, d'expliquer Denis Thuillier, responsable du programme de maîtrise en gestion de projet, est d'ouvrir peu à peu une concentration dans un domaine où les entreprises et les institutions ont un fort besoin de gens compétents. Nous voulons soit former des gens capables de gérer des projets internationaux très terrain et à forte composante sociale (alphabétisation ou santé, par exemple), soit perfectionner des gens qui travaillent déjà dans les grandes entreprises de conseil (financement de projets internationaux, communication interculturelle, par exemple)».

L'étudiant peut donc choisir quatre cours parmi les cinq suivants:

  • aspects légaux des contrats;
  • financement des projets internationaux;
  • interfaces socio-culturelles en gestion de projet;
  • gestion des projets d'aide humanitaire;
  • analyse économique et sociale des projets en PVD;
  • Un cinquième cours, séminaire d'intégration, mené sous la supervision d'un professeur, est obligatoire.

    «Notre maîtrise, de souligner le professeur Thuillier, est une maîtrise professionnelle. L'étudiant, qui souhaite éventuellement s'inscrire aux cinq cours, devra avoir complété les deux premières années (trente crédits) du programme de maîtrise en gestion de projet en plus de posséder, et cet aspect est très important, une expérience de trois ans en matière de gestion de projet, que ce soit au niveau régional, national ou international. Sinon, la formation offerte sera trop théorique».