Numéro 10,
27 janvier 1997


Infotex-UQAM donne accès aux contenus des documents sur Internet


M. Éfoé Wallace, responsable de l'unité Infotex-UQAM du service ATO. M. Wallace est aussi chargé de cours au département de linguistique.

Si un nombre incalculable de documents sont disponibles sur le réseau Internet, leur contenu n'est pas accessible pour autant. Les Internautes en savent quelque chose. En effet, pour trouver la moindre définition d'un concept dans un de ces ouvrages, on est souvent obligé de télécharger le texte en entier avant de pouvoir le lire... en entier! On peut aussi le lire à l'écran, mais l'exercice devient pénible après un certain nombre de pages. Pour pallier à ce vide, le service ATO a développé une technologie encore unique dans le monde des inforoutes: Infotex-UQAM.

Générer des index techniques Sous la responsabilité de M. Éfoé Wallace, Infotex-UQAM est une nouvelle unité du service ATO, spécialisée dans le traitement d'accès aux contenus des documents déjà sur les inforoutes ou destinés à y être diffusés. "Je suis parti de l'expertise qu'on développe au service ATO et qui touche le traitement de la langue, plus particulièrement le développement de l'information textuelle", explique M. Wallace. Le résultat: on peut désormais générer des index techniques pour n'importe quel document. Par exemple, l'index technique d'un document de dix pages, et sa version HTML (qui permet d'accéder à Internet) sont réalisés en moins de dix minutes. Autrement dit, le document est disponible sur le Web en moins de dix minutes. Voici les trois opérations: extraction de l'information, création de l'index et génération automatique des hypertextes. "Ces trois opérations demandent huit heures de travail, lorsqu'elles sont effectuées manuellement", estime M. Wallace.

En plus des index généraux, on produit des index structurés. Leur particularité est la suivante: chaque entrée de l'index est classée par rapport à un thème développé dans le document. Par exemple, s'il s'agit de «freins à disques», on aura «freins à disques» classé dans la catégorie aéronautique, un autre «freins à disques» classé dans la catégorie ferroviaire, etc.

Efficace et à peu de frais Ainsi, grâce à l'utilisation de technologies de pointe en matière de traitement de l'information et de génération automatique d'hypertextes, on peut traiter des documents volumineux (revues, livres, documents administratifs, etc.) et ce, en minimisant les coûts. Et en rendant accessible rapidement et efficacement les contenus des documents, on permet aux usagers de profiter davantage de l'information véhiculée sur les réseaux.

Plusieurs centres de recherche ont déjà fait appel aux service d'Infotex pour traiter leur documentation. Le service est offert à l'ensemble de la collectivité à des coûts très avantageux. On se renseigne au 987-3000, poste 8957. Adresse du site: http://www.ling.uqam.ca/infotex