Numéro 14,
24 mars 1997


Titres d'ici


Spiritualité, Églises et religions


Dans sa dernière livraison, la revue Nouvelles pratiques sociales propose un dossier ayant pour thème "Spiritualité, Églises et religions", réalisé sous la direction de Marie-Andrée Roy (professeure au département des sciences religieuses), Gregory Baum (professeur émérite à l'Université McGill) et René Lachapelle (président du conseil central de la Montérégie - CSN). Parmi les sujets abordés: L'avenir de la religion: entre Durkheim et Weber; Une spiritualité de la solidarité; La religion à l'école: un exemple de rapports ambigus entre les Églises et l'État; Le phénomène religieux au Québec: le cas de deux cohortes de jeunes à 25 ans de distance; Mentalité religieuse et modernité: le cas des pélerins de l'Oratoire Saint-Joseph-du-Mont-Royal. L'éditorial, consacré à la question de l'économie sociale et la reconfiguration de l'État-providence, est signé par les professeurs Yves Vaillancourt, directeur de la revue (département de travail social) et Benoît Lévesque (département de sociologie). On y trouve également: une entrevue avec Pierre Paquette sur l'économie sociale, un texte d'actualité intitulé L'économie solidaire: un débat social engageant pour le mouvement syndical, cinq autres articles hors thème et divers compte-rendus de lecture. Aux Presses de l'université du Québec.*




Revue sexologique: dossier sur l'adolescence

La Revue sexologique (vol. 4, no 1) a choisi de traiter du thème de la sexualité adolescente qui, trop souvent, note en éditorial la professeure Joanne Otis, n'est dévoilée qu'à travers le filtre réducteur des accidents de parcours (grossesse, MTS, VIH), de la domination et de la violence (abus, agressions, relations de pouvoir, etc.) où l'adolescent lui-même est considéré comme anormal, déviant ou marginal et sa sexualité réduite à une liste de conduites à risque ou de pratiques préventives. "Oserait-on dire que la sexualité adolescente n'a d'intérêt qu'à partir du moment où elle peut être associée à une problématique sociosanitaire reconnue politiquement comme étant prioritaire? Serait-il si difficile d'en parler autrement", demande la professeure Otis? (département de sexologie). Une quinzaine de spécialistes de la question ont participé à ce dossier particulièrement bien documenté.



Les verbes logiques


Avec l'intention avouée de renouveler complètement le genre, André Dugas, professeur au département de linguistique et Hubert Manseau, vice-président du Centre de recherche informatique de Montréal (autrefois directeur du Service de l'informatique de l'UQAM) proposent un guide inédit, sous le titre Les verbes logiques. Non seulement l'ouvrage présente-t-il 1 500 verbes de plus que toute autre publication du genre, mais il redéfinit l'approche pour la construction des tables de conjugaison, suivant une méthode qualifiée de logique par les auteurs. Aussi y trouve-t-on, outre la grammaire des verbes, tous les verbes et leur conjugaison, tous les emplois d'un même verbe, et toutes les prépositions entre le verbe et les compléments indirects. Il n'y a donc, dans les tables de ce guide, aucune exception par rapport à un modèle, que les verbes soient transitifs, intransitifs, pronominaux ou défectifs... Au total, 130 modèles sont ainsi utilisés, sans note complexe ni renvoi, le tout complété par un index. Aux Éditions logiques, dans la collection "Dictionnaire".




Un monde de religions

Réalisée sous la direction de Mathieu Boisvert, professeur-chercheur au département des sciences religieuses, la série Un monde de religions présente un survol des principales religions du monde de manière à démontrer leur interdépendance historique, sociale et dogmatique dans le développement de la pensée et de la pratique religieuses. Chacune des traditions est décrite de façon à favoriser la comparaison et à mettre en évidence les forces ayant contribué à leur émergence et à leur évolution tant au point de vue de l'histoire que de la mythologie, du dogme traditionnel, de la pratique et du rituel ainsi que de la situation de la femme.

Le premier ouvrage de la série, Les traditions de l'Inde, présente le bouddhisme, l'hindouisme, le jaïnisme et le sikhisme. Chaque tradition religieuse est décrite selon son origine, sa philosophie et son évolution historique et géographique. Ont collaboré à cet ouvrage: Mathieu Boisvert pour le bouddhisme, Lou E. Fenech pour le sikhisme, Roger Marcaurelle pour l'hindouisme et Jean-Pierre Osier pour le jaïnisme.



De la normalité à ... l'anormalité


"Que ceux qui se disent ou se prétendent normaux se lèvent. Moi, je préférerais rester assis...!" C'est en ces termes que René Charue, professeur spécialisé en enfance inadaptée de l'UQAM, donne le ton à l'ouvrage qu'il vient de publier aux Éditions Nouvelles, collection "Éducation spécialisée", sous le titre De la normalité à... l'anormalité. Faisant "l'éloge de la différence", relativisant les limites de l'intégration scolaire et sociale, l'auteur traite de la "prodigieuse force naturelle" de l'adaptation et du développement particulier à chaque élève en situation de difficultés ou d'échec scolaire. Cinq thèmes sont proposés, en autant de chapitres: Le développement adaptatif et différencié; L'intégration scolaire et sociale; Au sujet du cas d'inadaptation; Au Sujet des catégories d'inadaptation; Être en marge des normes. L'auteur s'adresse non seulement aux étudiants en éducation (régulière, spécialisée ou différenciée), en orthopédagogie ou adaptation scolaire et sociale, mais également aux enseignants oeuvrant tant dans les classes régulières que spéciales. "Peut-être que ce modeste ouvrage, écrit-il, aura l'avantage et le mérite d'alimenter la réflexion critique et pédagogique tout en ouvrant ou en consolidant les attitudes et les comportements éducatifs dans le sens de la tolérance du respect et de l'intégration..."




Déficients intellectuels et intégration scolaire

Dans leur ouvrage intitulé Réussir l'intégration scolaire (en sous-titre: la déficience intellectuelle), Robert Doré, Serge Wagner et Jean-Pierre Brunet, professeurs en sciences de l'éducation, cherchent à "faire le tour de la question". Le sujet est complexe et, affirment-ils, dépend davantage d'une variété de facteurs interreliés que de facteurs isolés, à savoir: les agents scolaires, les facteurs sociaux et légaux, l'organisation de l'école, les programmes et les méthodes d'enseignement, les services de soutien, les collaborations entre l'école, la collectivité et les parents. Doré, Wagner et Brunet sont reconnus comme leaders universitaires dans la recherche sur l'éducation dite inclusive. Leur étude intéressera tant les administrateurs scolaires que les enseignants, les chercheurs et les parents, qui y trouvent des pistes d'action et de réflexion pour favoriser une véritable intégration sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle. L'ouvrage est paru aux éditions LOGIQUES.



Les églises à Québec


C'est un livre abondamment illustré qui nous est proposé sous le titre Art et architecture des églises à Québec. Les auteurs: Lucie K. Morisset, professeure au département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM et Luc Noppen, professeur à l'Université Laval, tous deux chercheurs au CÉLAT (Centre d'études sur les lettres, les arts et les traditions des francophones en Amérique du Nord). Leur livre propose dans un premier temps un Parcours dans l'histoire : il retrace les expériences architecturales ainsi que les épisodes sociaux qui ont forgé cet héritage, depuis le comptoir de Samuel de Champlain. Vient ensuite un Parcours dans la ville où le visiteur-lecteur est convié à la découverte d'une centaine d'églises, de chapelles, de collections d'oeuvres d'art et de monuments. "Notre objectif, en écrivant cet essai, était fort simple, lit-on dans l'Avant-propos: si une histoire commune, et fort déterminante, lie le patrimoine religieux à la spécificité québécoise, la connaissance et, surtout, la reconnaissance des qualités des monuments cultuels sont cruciales, ne serait-ce que parce que seule l'opinion collective, en bout de course, peut garantir la survivance et la transmission de cet héritage..."

Publié conjointement par les Publications du Québec, la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications, l'ouvrage vient de se mériter le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec, dans le cadre des Prix d'excellence des arts et de la culture l997. Il découle d'une étude beaucoup plus exhaustive sur les lieux de culte de la capitale, effectuée par les mêmes auteurs pour le compte de la Ville en l994.




Pratiques des histoires de vie

En formation des adultes, la pratique des histoires de vie relève d'une "articulation entre la recherche et la formation, entre la théorie et la pratique, entre le savoir et l'être." Une telle pratique a-t-elle un effet émancipateur chez les adultes en formation? Ces questions sont au coeur d'un collectif qui vient de paraître sous la co-direction de Danielle Desmarais, professeure au département de travail social de l'UQAM et Jean-Marc Pilon, professeur à l'UQAR. Le titre: Pratique des histoires de vie - Au carrefour de la formation, de la recherche et de l'intervention. Il s'agit en fait des Actes du symposium tenu à Magog en l994 à l'initiative de Mme Desmarais, et traitant de cette problématique. S'appuyant sur des expériences québécoises et européennes dans le domaine, neuf auteurs, issus de cultures et de pays différents (Belgique, France, Suisse, Québec), "développent les fondements théoriques et épistémologiques de cette pratique, tout en illustrant son application dans le cadre de la formation d'adultes et de l'intervention dans un milieu communautaire." Outre la contribution de la professeure Desmarais, il faut signaler celles des professeurs Ernst Jouthe et André Vidricaire, également de l'UQAM. L'ouvrage s'adresse tant aux intervenants sociaux qu'aux formateurs adultes. Chez l'Harmatan, dans la collection "Histoire de vie et formation".



Les origines du Canada


Publié en anglais en l960 sous le titre The Founding of Canada - Beginnings to l815, puis traduit en Russe, il aura fallu trente-six ans pour que soit enfin publié en français le premier volet d'une histoire du peuple de Stanley Bréhaut Ryerson, professeur émérite au département d'histoire de l'UQAM où il a enseigné de l970 à l991. L'ouvrage traduit s'intitule Les origines du Canada; il est présenté comme "la plus originale introduction marxiste à l'histoire du développement du Canada". Dans sa préface, Alfred Dubuc, professeur retraité du même département, salue l'honnêteté de l'auteur, lequel affirme d'emblée que l'interprétation qu'il propose est celle du matérialisme historique. "Stanley Ryerson, écrit-il, est un historien éminent, un grand intellectuel. Il contribue à agrandir la demeure de l'histoire en donnant existence à ceux qui en ont longtemps été exclus. Sa démarche est ouverte, ses horizons sont considérables, son schéma d'interprétation se situe à un niveau élevé de la démarche scientifique, appelant constamment à l'interdisciplinarité." Conformément aux voeux de l'auteur, les lecteurs y trouveront, par chapitre, la liste des principaux ouvrages parus depuis l960, mise à jour par Claude Berrardelli, étudiant au doctorat en histoire et Robert Comeau, professeur au département précité et directeur de la collection "Études québécoises". Chez VLB éditeur, dans ladite collection.




Critique du néolibéralisme

Finances publiques Profits privés. Les finances publiques à l'heure du néolibéralisme. Michel Bernard et Léo-Paul Lauzon avec la collaboration de Martin Poirier. Éditions du Renouveau québécois et la Chaire d'études socio-économiques de l'UQAM, 1996, 142 pages. Cet ouvrage se veut un recueil d'articles que les deux auteurs ont d'abord fait paraître dans l'aut'journal, entre 1993 et 1996. On y recense donc seize articles regroupés, mutatis mutandis, sous trois grands thèmes: médias, finances  publiques fédérales et finances québécoises. Le tout complété par deux dossiers qui portent, l'un, sur les entreprises qui ne paient pratiquement pas d'impôts, et l'autre, sur le régime d'épargne-action. Avec leur verve habituelle et leur verbe critique, les auteurs y dénoncent ce qui apparaît, à leurs yeux, comme des aberrations du néolibéralisme ambiant. À lire dans une perspective «économiquement pas correcte» ... mais toutefois stimulante.



Robert Desnos Le poème entre temps


On connaît le destin tragique de Robert Desnos, membre de la Résistance pendant la deuxième guerre mondiale: il fut fusillé le 8 juin 1945. C'est pour rendre hommage au grand poète surréaliste qu'Armelle Chitrit, chargée de cours à l'UQAM, a décidé d'en faire l'objet de sa recherche. Et, pour se démarquer d'un certain structuralisme, elle a décidé de porter toute son attention sur la question du temps. Le temps prend souvent la forme d'une poupée gigogne. Il est protéiforme: temps du récit, temps du sujet écrivant, temps de la lecture, temps mythique, temps "alchimique"... L'essai intitulé Robert Desnos. Le poème entre temps, tente d'analyser l'ensemble des marques du temps dans le processus de l'écriture et d'en tirer un modèle qui pourrait trouver son application dans l'analyse d'autres oeuvres. Publié chez XYZ éditeur.




Ça arrive aussi aux garçons L'abus sexuel au masculin

Alors même que des cas tragiques d'abus sexuels sur des jeunes filles sont rapportés par les médias, Michel Dorais, professeur associé au département de sociologie, rappelle que les garçons ne sont pas exempts d'agressions sexuelles. Dans un ouvrage intitulé Ça arrive aussi aux garçons. L'abus sexuel au masculin, il soutient que le phénomène connaît une ampleur surprenante, quoique méconnue. Il nous fait découvrir l'univers de confusions, de souffrances et de non-dit qu'est celui des victimes masculines d'agressions sexuelles. À travers l'analyse des récits des adolescents et des jeunes hommes qu'il a interrogés se dessine une réalité qui questionne finalement l'ensemble de la condition masculine. Résultat d'une enquête approfondie, Ça arrive aussi aux garçons, retrace les questions existentielles et les phases critiques que traversent les victimes masculines d'abus sexuels. Michel Dorais décrit aussi les stratégies qu'ils adoptent pour préserver leur sentiment d'intégrité et de masculinité. Il propose, enfin, des moyens d'aide et de prévention.