Numéro 15,
7 avril 1997


Fondation Renald-Legendre

Une mise de fonds de 100 000 $ pour plus de bourses!


Renald Legendre, professeur au département des sciences de l'éducation et Yves Falardeau, directeur général de l'Association des étudiantes et étudiants du secteur de l'éducation (ADEESE) qui veille au bon fonctionnement de la Fondation Renald-Legendre.

Depuis 1991, la Fondation Renald-Legendre*, créée par l'Association des étudiants du secteur de l'éducation, distribue une série de bourses aux étudiants inscrits dans ce domaine. Ce faisant, elle poursuit fondamentalement deux grands objectifs: "Favoriser et encourager l'accès à la formation universitaire en éducation à l'UQAM (et) encourager et reconnaître l'excellence académique, l'implication sociale et les réalisations communautaires des étudiants en éducation de l'UQAM".

Dans cette perspective, la Fondation remet trois séries de bourses:

  • les prix d'excellence (3 bourses d'une valeur de 500 $): l'octroi de telles bourses récompense des étudiants de 1er, 2e et 3e cycles pour leur performance scolaire. Elles sont remises sur examen du dossier académique par un jury;
  • les bourses à l'implication (2 bourses de 700 $): celles-ci soulignent le travail accompli par un étudiant, soit au sein d'une association étudiante, soit dans le milieu scolaire. Pour les obtenir, il faut remplir un formulaire et le soumettre à un concours;
  • les bourses d'études (3 bourses de 700 $): comme leur nom l'indique, ces bourses visent à soutenir financièrement des étudiants. On doit aussi compléter un formulaire, le choix se faisant également par concours.
  • Dans le cas des bourses d'études, les responsables de la Fondation souhaitent en donner davantage: on veut donc augmenter la mise de fonds de 63 000 $ à 100 000 $.

    "Nous allons solliciter d'ici la fin de la présente session, de dire Yves Falardeau, directeur général de l'Association des étudiantes et étudiants du secteur de l'éducation, l'appui financier des sept associations modulaires du secteur de l'éducation. Nous souhaitons obtenir une contribution volontaire à la mesure de leurs moyens. Par cet effort financier nous voulons démontrer, dans un premier temps, que les étudiants sont capables de se prendre en mains".

    Lors d'une étape ultérieure, l'Association étudiante cherchera éventuellement à combler la différence entre la somme obtenue et l'objectif visé en faisant campagne, par exemple, auprès des professeurs et des employés de l'UQAM. "Nous voulons ramasser le maximum d'argent de la part des étudiants en éducation et de la communauté universitaire, d'ajouter Yves Falardeau. Ce n'est qu'en dernier ressort que nous ferons appel à des organismes extérieurs ou au ministère de l'Éducation afin d'atteindre notre objectif!"


  • * La Fondation est ainsi nommée en l'honneur de Renald Legendre, professeur au département des sciences de l'éducation depuis 1973 et auteur du premier dictionnaire québécois publié par Larousse: le Dictionnaire actuel de l'éducation, diffusé dans tous les pays francophones.