Numéro 15,
7 avril 1997


Colloque Lizette-Gervais

Arrêt sur le public



Cette année, le colloque Lizette-Gervais propose une réflexion sur le public. Animateurs, interviewers, journalistes, chroniqueurs, recherchistes, directeurs de programmation, producteurs, réalisateurs, artisans des médias communautaires, chercheurs et étudiants sont donc conviés à se poser la question suivante: "Pour qui travaillons-nous ?"

"On parle beaucoup du public, mais souvent on le connaît mal, estime M. Michel Pichette, coordonnateur au service aux collectivités et membre du comité d'organisation de l'événement. Souvent on se fie trop aux cotes d'écoute; il existe pourtant d'autres outils qui permettent une meilleure connaissance du public."

C'est précisément de ces outils dont il sera question le 3 mai prochain, à la salle Marie-Gérin-Lajoie. La conférence d'ouverture s'intitule Le "public" comme on en parle ... et elle sera prononcée par M. Jean-Pierre Boyer, professeur au département des communications. M. Jean Jolicoeur, président du bureau de recherche marketing et social Jolicoeur et associés, traitera le sujet suivant: Les enjeux de la mesure et la valeur relative du produit pour l'annonceur et le public. M. Louis Versailles, directeur marketing, service vente et marketing à la société Radio-Canada, parlera de La mise en marché des téléspectateurs pour des fins publicitaires. M. Serge Proulx, directeur du Groupe de recherche sur les médias et professeur au département des communications répondra à la question suivante: Comment les chercheurs parlent-ils de la réception médiatique? L'intelligence télévisuelle du jeune public sera abordée par Mme Monique Caron-Bouchard, sociologue et directrice de projets à Communication ABC inc. M. Marc Raboy, professeur au département de communications se penchera sur La demande sociale et les publics, alors que les propos de la cinéaste Dorothy Hénaut porteront sur Communiquer à sens unique ou dialoguer avec le public? Enfin, les Questions sans réponses ... seront réservées à M. Normand Baillargeon chroniqueur au journal Le Devoir et professeur au département des sciences de l'éducation. En après-midi, un grand débat intitulé Pour quel public travaillons-nous?, sera animé par Mme Suzanne Laberge.

Prix Lizette-Gervais
En fin de journée, les participants pourront assister à la remise du Prix Lizette-Gervais. Ce prix, créé il y a onze ans pour commémorer la qualité du travail d'animatrice de Lizette Gervais, se consacre depuis à promouvoir une relève de qualité. Chaque année, un prix dans deux catégories (radio et télévision) récompense des étudiants en communication et en journalisme.

Les personnes intéressées à assister au colloque doivent faire parvenir un chèque de 20 $ pour les étudiants et 35 $ pour les autres, au service aux collectivités, local B-3150.