Numéro 16,
5 mai 1997


Manifestation contre la Loi 104



Le 9 avril dernier, quelque 2 000 employés de l'UQAM, de l'UdeM, de l'École Polytechnique, de l'Institut Armand-Frappier, de l'École de technologie supérieure et de Télé-Université ont marché jusqu'à l'édifice d'Hydro-Québec pour dénoncer la Loi 104, qui menaçait de réduire leur salaire de 6 %. Depuis, on sait que le gouvernement a accepté d'exclure les universités et les collèges privés de la Loi 104. Les manifestants, dont la plupart sont membres du SEUQAM, estiment avoir suffisamment fait leur part depuis deux ans en acceptant de nombreuses abolitions de postes et des mesures volontaires.