Numéro 16,
5 mai 1997


Nouveau programme de maîtrise en génie logiciel


M. Robert Dupuis, professeur au département d'informatique et responsable à l'UQAM du nouveau programme de maîtrise en génie logiciel, et Mme Monique Bissonnette, assistante à la gestion des programmes d'études avancées au département d'informatique.

À partir de septembre prochain, un nouveau programme de maîtrise en génie logiciel sera offert aux étudiants de l'UQAM. Ce programme de type professionnel, qui auparavant existait à titre de concentration au sein même de la maîtrise en informatique de gestion, vise à répondre aux besoins sans cesse croissants du milieu des grandes entreprises (aéronautique, télécommunications, industrie militaire, etc.).

À noter également qu'il s'agit d'un programme réseau puisqu'il sera offert conjointement par l'UQAM, l'École de technologie supérieure (ETS) et l'Institut national de recherche scientifique (INRS-TÉLÉCOM). "Ce partenariat, d'expliquer M. Robert Dupuis, professeur au département d'informatique et responsable du projet à l'UQAM, permettra de partager les ressources et d'offrir aux étudiants un éventail beaucoup plus large d'activités". Signalons que 40 étudiants au total se sont déjà inscrits au nouveau programme, dont 27 à l'UQAM.

Objectifs et structure du programme
Le nouveau programme de maîtrise qui, selon M. Dupuis, "vise à former des professionnels de pointe en génie logiciel, s'adresse à des gens qui possèdent déjà une expérience de travail (2 ans minimum) dans des entreprises de haut niveau sur le plan technologique". Il comptera 45 crédits répartis en trois modules. D'abord un module de base comprenant un tronc commun de 21 crédits, puis un module d'intégration avec deux types d'activités, un projet en entreprise (9 crédits) et une étude de cas (3 crédits). Quant au troisième module, il comportera trois axes de spécialisation (12 crédits), lesquels seront rattachés à chacun des trois établissements du réseau: 1- Systèmes d'information (UQAM); 2- Architecture des grands systèmes (INRS); 3- Systèmes temps réel et informatique industrielle (ETS).

Projet en entreprise
Une des particularités du nouveau programme, souligne M. Dupuis, réside dans la réalisation, par les étudiants, d'un projet en génie logiciel pour le compte d'une entreprise ou dans une entreprise, et dont l'objectif consiste à produire un résultat concret susceptible d'être utilisé par cette dernière.

Comme le génie logiciel est une discipline où l'utilisation de normes joue un rôle central, le projet doit donc contribuer à ce que l'étudiant apprenne à les maîtriser et à les appliquer. Plus généralement le projet doit permettre aux étudiants de:

  • mettre en application un ou des aspects de la pratique de pointe en génie logiciel;
  • confronter les normes internationales ou locales avec une situation réelle de mise en oeuvre des pratiques du génie logiciel;
  • acquérir une expérience pratique du génie logiciel appliqué;
  • s'inscrire dans l'axe de spécialisation choisi par l'étudiant.
  • Enfin, le projet doit totaliser environ 10 semaines de travail à temps complet, en plus du temps requis pour la planification et la rédaction des rapports.