Numéro 16,
6 mai 1996

Lettre des lecteurs

À propos des agentes, agents d'administration

En janvier 1996, le Comité paritaire (UQAM-SEUQAM) a fait connaître à son personnel de soutien les résultats de l'étude sur la relativité salariale. C'est avec stupéfaction et grande déception que les agentes, agents d'administration ont pris connaissance du résultat de leur évaluation.

Elles, ils ont constaté que l'on avait minimisé l'importance de leur rôle au sein de leur unité administrative de même que le niveau de responsabilités et de complexité de leurs tâches. Elles, ils ont constaté également que le plan d'évaluation, tel qu'il a été utilisé, leur a causé un sérieux préjudice puisque d'importants problèmes méthodologiques y ont été relevés.

Les agentes, agents d'administration ont donc convenu de préparer et de présenter une demande de révision conformément à la procédure établie, ce qui a été fait le 18 avril dernier par 42 d'entre-elles, d'entre-eux. Il est à noter que trente-sept directrices, directeurs d'unités administratives et vice-doyennes, vice-doyens des familles ont appuyé leur demande de révision; ils demandent que l'institution reconnaisse le travail exercé par ce personnel et lui accorde une juste rémunération.

Le comité paritaire doit étudier ces demandes au cours des 60 prochains jours et sa décision est finale et sans appel. Les agentes, agents d'administration s'attendent à ce que le processus de révision clarifie une fois pour toutes la question de leurs tâches et rende équitable ce qui n'a pas été perçu comme tel.

Le comité des agentes, agents d'administration de l'UQAM pour l'ensemble du groupe.


Francine David
Francine Godin
Louise Nadeau
Lyse William
Lucy Farkouh
Ginette Granger
Lise Ouellette
Colette Fercocq
Viviane McGregor
Cosette Villagrasa


Liberté 55

Après vous avoir cassé les oreilles durant plusieurs années, j'ai le plaisir de vous annoncer mon départ pour une retraite anticipée, dès le ler août 1996. Cette fois -ci c'est pour le vrai.

Mais avant de vous quitter, j'aimerais vous transmettre mes confidences (une partie seulement). Ainsi après avoir travaillé 26 ans à l'UQAM, j'ai appris que la tolérance et la compréhension, sont le secret d'une bonne relation de travail. Car aujourd'hui le milieu du travail n'est plus comme au 16 novembre 1970. C'était le bon temps, les années de grâces, en somme ma première journée aux Publications gouvernementales et internationales, puis après le service du Catalogage, et au fil des ans, les Archives, pour ensuite terminer à la bibliothèque des Sciences juridiques.

Comme vous le savez, le contexte n'est plus le même, nous vivons dans un monde de stress, occasionné par les compressions de toutes sortes. Aussi pour contrer cette situation, je vous demande de briser les traditions suivantes: l'organisation d'une fête de départ, d'un diner de groupe, du cadeau de départ, etc...

Si vous désirez vraiment me faire plaisir, je vous propose une participation personnalisée. À tous ceux qui le désirent, faites moi parvenir une carte qui vous reflète, avec vos souhaits et même vos confidences. Tout ceci restera entre vous et moi. Et je prendrai plaisir à vous lire chez moi dans mon intimité. Vous pourriez aussi y inclure votre petite photo, ce qui me permettra d'ici une trentaine d'années, de faire revivre cette époque.

Vous savez pour moi, la retraite c'est un tournant dans le cheminement de ma vie, c'est un peu la fin d'une période. Mais c'est aussi le début d'un temps nouveau. En terminant, je vous remercie toutes et tous, de m'avoir si bien enduré, durant tout ce temps et c'est avec une grande et profonde sincérité, que je vous transmets mes meilleures et très amicales salutations.


Robert Lavallée,
Service des bibliothèques
Au Revoir!