Numéro 9,
13 janvier 1997


Fondation Jean-Charles-Bonenfant



Les étudiants gradués, de même que les diplômés d'une université québécoise en science politique, histoire, droit, sciences économiques, journalisme ou communications, ont jusqu'au 31 janvier pour poser leur candidature au programme de bourses de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant. Ils sont en général nombreux à tenter leur chance, compte tenu de l'occasion exceptionnelle offerte aux lauréats d'acquérir une connaissance pratique des Institutions parlementaires, de l'administration et du fonctionnement de l'Assemblée nationale et du travail du député.

Au terme du concours, ils seront quatre à se mériter l'une des bourses de 14 500$, assorties d'un stage de dix mois à l'Assemblée nationale (de septembre l997 à juin l998). Ils y seront jumelés, en alternance, avec un député du parti gouvernemental et un député de l'opposition officielle, collaborant à la préparation de recommandations et de documentation, à la rédaction de mémoires, de communiqués de presse et de discours, et à des rencontres de travail avec d'autres parlementaires et des hauts fonctionnaires. Le stage sera ponctué par le dépôt d'un mémoire traitant de l'une des multiples facettes du parlementarisme et de ses Institutions.

Juriste, historien, universitaire et bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Assemblée nationale, ce grand humaniste qu'était Jean-Charles Bonenfant a, faut-il le rappeler, largement influencé les institutions parlementaires québécoises. La Fondation qui porte son nom a été créée en l978 par une Loi du Parlement - soit une année après sa mort - afin d'honorer sa mémoire.

Pour s'inscrire à ce programme de bourses, les personnes admissibles doivent compléter un formulaire de candidature, généralement disponible à leur département ou au service aux étudiants; elles peuvent également s'adresser directement à ladite Fondation, en composant le (418)643-7239.